• Prune la chasseresse, Mona en annexe de la Cour de récré chez Jill

    Prune la chasseresse, Mona en annexe de la Cour de récré chez Jill

    Prune la chasseresse ne décolérait pas. Une bête gigantesque, poilue, aux dents acérées avait succombé sous son épieu, et elle ramenait assez de viande pour quelques jours à la tribu. Mais voilà, une autre plus petite avait surgi par derrière, alors qu’elle poussait son hurlement de victoire, et déchiré sa tunique de fourrure juste au niveau de la fesse gauche, emportant un peu de sa chair avant de fuir… Pruno était venu l’aider, mais le mal était fait. Un homme devrait la lui recoudre vite car son postérieur rebondi allait attirer la convoitise de tous les jeunes mâles, et non, elle n’était pas d’humeur à leur céder ! Et le vieux chamane allait lui appliquer des plantes brûlantes en la reluquant trop.

    Elle était belle, Prune, trapue, les cheveux relevés et piquées de petits os pour ne pas s’accrocher aux branches, les dents presque intactes, et les yeux enfoncés et vifs sous ses sourcils broussailleux.

    Elle fit signe à la vieille Prunelle de la suivre et elles se dirigèrent vers la cavité peu profonde où le chamane peignait comme d’habitude pendant que tous les autres s’activaient autour du feu, dépeçant les animaux, travaillant le cuir, cuisinant, taillant les os ou la pierre… Le petit Pruni avait fabriqué un instrument et produisait des notes mélodieuses, qui la firent sourire.

    Elle observa les peintures du chamane, et reconnut sans peine son gibier, qui paraissait encore en vie ! Il peignait pour apaiser l’âme de leur future nourriture. Puis elle sursauta. Il n’avait PAS peint la petite bête qui l’avait blessée et humiliée. Tout était de sa faute, donc !

    Elle ramassa un gourdin et lui en asséna un grand coup sur la tête. Il appuya contre la paroi ses mains pleines de peinture avant de s’effondrer.

    • J’y suis allée un peu trop fort, se dit Prune, désolée.

    • Tu peux dire ça, grogna Pruno.

    Il alerta la tribu.

    • On le mange aussi, demanda Prunar.

    • Non, il est trop sec et n’avait pas assez de qualités à nous transmettre. Il servira d’appât dans un piège.

    • En attendant, festoyons !

    Ils se regroupèrent autour du feu. Prune, la fesse endolorie, resta debout mais reçut le meilleur morceau de viande car elle avait bien chassé.



    Cette histoire se passait à Lascaux, il y a 17000 ans environ…

     

     

    Mona

     

    Illustrations : à part la représentation d'une néandertalienne cueillie sur le net, les photos sont de Mona, souvenirs d'une expo consacrée à l'Homme de Néandertal, au port de commerce sous chapiteau à Brest en 2006.

    Note de Lenaïg

    Prune la chasseresse, Mona en annexe de la Cour de récré chez Jill

    Prune la chasseresse, Mona en annexe de la Cour de récré chez Jill

    Prune la chasseresse, Mona en annexe de la Cour de récré chez Jill


  • Commentaires

    1
    Samedi 25 Mars à 12:49

    Bonjour Mona... L'eau a coulé sous les ponts depuis, mais ces hommes des cavernes ont trouvé le moyen de laisser quelques traces de leur passage éphémère sur terre, car vivants moins vieux que nous... leur oeuvres par contre !  Prune sois la bienvenue à la cour de récré; MERCI à toi, bises de m'dame JB wink2

      • Mona
        Samedi 25 Mars à 18:03

        35 ans d'espérance de vie!Ils ont connu une époque glaciaire, puis un climat tempéré et se sont adaptés, étaient peu nombreux... Cro magnon a disparu après l' arrivée de l' homo erectus. Ils avaient commencé à améliorer leurs techniques, enterrer leurs morts... La préhistoire a été si longue! Elle a cessé à l'arrivée de l'écriture. Mais l'écriture  n'est pas arrivée à la même période partout dans le monde, tout comme les progrès techniques...C4est intéressant de découvrir tout cela!Prune devait bien vivre ainsi!

         

    2
    eliane
    Samedi 25 Mars à 13:58

    bonjour Mona ,

    un récit "réaliste" qui fait frémir !! mais agréable à lire !!! 

    bravo Mona 

      • Mona
        Samedi 25 Mars à 18:04

        Merci Eliane! 

    3
    eliane
    Samedi 25 Mars à 13:59

    la dame au chapeau ...a un air de déjà vu !! sarcastic

    4
    Josette
    Samedi 25 Mars à 15:22
    Josette

    superbe cette Prune... pourquoi s'imaginer ces hommes et ses femmes différents de nous, nous avec notre "science" serions bien en peine de vivre comme eux, ils avaient eux aussi une science, différente mais tout aussi savante je me souviens de ce vieux livre la guerre du feu et  cette "invention" a été pour eux au moins égale à la conquête de l'air ! 

      • Mona
        Samedi 25 Mars à 18:05

        Vrai! Ce sont nos ancêtres après tout!

    5
    Samedi 25 Mars à 16:27
    Renee

    Quelle imagination....cette visite a Lascaux t'as laissé des traces. Amitiés

      • Mona
        Samedi 25 Mars à 18:07

        Je crois bien ne jamais y être allée! Mais cette exposition à Brest en 2006avec Hélène et un ami commun, Marc a laissé des traces, oui!

    6
    Samedi 25 Mars à 20:50

    Une prune pas comme les autres!

      • Mona
        Samedi 25 Mars à 23:26
        Pas vraiment,non,ha ha!
    7
    Samedi 25 Mars à 21:07
    Séverine

    Je ne suis jamais allée à Lascaux mais ton texte me fait faire une visite assez originale.

      • Mona
        Samedi 25 Mars à 23:28
        Moi non plus!pas grave,on n'a plus que des copies à voir!
    8
    Dimanche 26 Mars à 10:30

    Coucou Mona, un nouveau magnifique récit de ta part, merci beaucoup ! Nous voici projetés à plus de dix-sept mille ans de notre époque, vivant les événements par les yeux et l'esprit de Prune, conversant presque aussi avec son entourage et, plongés dans l'histoire, tout nous semble naturel, comme de manger nos semblables, non pas par faim mais pour des raisons souvent mystiques. J'ai lu que le cannibalisme néandertalien était probable, pas absolument certain, cependant. Moi j'ai eu le plaisir de les admirer ces oeuvres murales, mais dans la réplique de la grotte, avec mon "ours" smile.

    9
    Mona
    Dimanche 26 Mars à 13:08

    Merci Lena! Je suis certaine qu'il y a 40000 ans, Néandertal était bien cannibale mais il y a "seulement" 17000 ans ce n'est pas certain en effet!J'aime me plonger dans des personnages et essayer de voir par leurs yeux,sentir comme eux... Je vis mes histoires un moment et c'est passionnant quand c'est possible ( pas si souvent)C'est gentil de faire abstraction de ton amour des animaux pour suivre cette Prune si brutale, seul moyen de survie à cette époque ...

    10
    Vendredi 31 Mars à 10:27

    Belle imagination pour faire connaitre un peu de cette époque si lointaine et si proche. J'aime cette idée que "il peignait pour apaiser l'âme de leur future nourriture". Mais l'Histoire se termine mal ici pour ce chamane.

    11
    Mercredi 26 Avril à 21:38

    et bien, c'est gore comme histoire. JE ne sais pas s'ils étaient toujours en activité les anciens ... à mon avis quand même pas comme nous ... j'aime beaucoup l'histoire de nos ancêtres. Récemment sur M6 une belle émission. Et merci pour toutes tes visites. Le titre que tu as trouvé me plaît bien. 

    Bises 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :