• Prénom : Tropez, Lenaïg, Cour de récré chez Jill

    Prénom : Tropez, Lenaïg, Cour de récré chez Jill

    Prénom : Tropez, Lenaïg, Cour de récré chez Jill

     Tu aurais pu être au trapèze

    Ramer sur le fleuve Zambèze

    Ou bien être cueilleur de fraises

    Puis non ! Tu es resté pêcheur

    En retraite là, pas ailleurs

    Z est muet au bord du quai !

     

    Tandis que passait la Bardot

    Râlait ta femme dans ton dos :

    Oh ! Le voilà qui fait le beau !

    Pensez donc ! C'était la Brigitte

    Et St Tropez fut connu vite,

    Zoom sur la belle et tous au port !

     

    Lenaïg

     

    Et tous sur la page d'Eliane, par ici : clic ! Et rendez-vous chez Jill, par là : clic ! Photos cueillies sur Pixabay, je suis furax, c'est la deuxième fois que je fais cette page, le premier essai est resté coincé.

    Prénom : Tropez, Lenaïg, Cour de récré chez Jill


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 6 Mars à 06:08

    Bonjour élève Lenaïg, l'arrivée d'une vedette sexy de cinéma a bien chamboulé St Trop'... petit village de pêcheurs, de quoi en effet se retourner dessus ... ! Allez Tropez sois le bienvenu à la cour de récré, MERCI à toi, bises de m'dame JB ;-)

    2
    Mercredi 6 Mars à 06:36

    Superbe ce double acrostiche Hélène. Bravo ! Bises et bon mercredi

    3
    Mercredi 6 Mars à 07:32
    Séverine

    Bien vu, mais avec ce temps, on va attendre pour aller à la plage !

    4
    Mercredi 6 Mars à 07:41

    Bonjour Hélène

    Super bien fait ce Tropez et avec humour !!

    Bisous d emercredi

    5
    Mercredi 6 Mars à 10:23
    Josette

    des films mythiques avec le gendarme Cruchot...

    bravo Hélène pour ton double poème

    bisous

    6
    Mercredi 6 Mars à 11:42

    C'est bien joliment dit. Heureusement que la Bretagne a été épargnée par ce genre d'envahissement. Sarah Bernhardt a fait connaître Belle Ile sans la dénaturer et j'ai eu le plaisir de croiser sans l'aborder car tout le monde respectait son droit à être comme tout le monde, Georges Brassens au marché de Paimpol. bises

    7
    Mercredi 6 Mars à 13:06

    Bravo pour ce double acrostiche , un sacré bouleversement pour ce village de pêcheurs en effet  .

    Bonne journée 

    Bisous 

    8
    Mercredi 6 Mars à 14:40
    LADY MARIANNE

    c'est très joli-- poétique---
    la vie au village depuis est mouvementée- lol
    tant de saints --- à l'air-
    bisous-

    9
    Mercredi 6 Mars à 19:15
    colettedc

    C'est super, Hélène ! Mille et un bravos bien mérités, refaire deux fois ta page ... ouf ! 

    Douce soirée,

    Gros bisous

    10
    Mercredi 13 Mars à 11:36

    Forcément il ne peut que succomber au charme de la belle Brigitte .Sa femme ne doit pas faire le poids.

    Bise

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :