• Les 7 familles, haïkus et tercets de Mona

     

    Les 7 familles, haïkus et tercets de Mona

    Chez Cléopâtre
    Admirez donc le papa
    Si désopilant

    Les bandelettes
    Ne gâtent pas la beauté
    De fille momie

    Et les mamans
    Si gracieuses, charmeuses,
    Lunettes de stars

     

    Mona

    Les 7 familles, haïkus et tercets de Mona

     


    5 commentaires
  • Bon 1er Mai, bonne fête, les travailleurs et tous les amis !

    Je veux partager ce joli petit bouquet de muguet des bois délicieusement parfumé, que m'a apporté un certain Ours castor.
    Et aussi le beau lilas blanc de son jardin.
    Belle journée !
    Lenaïg

    Bon 1er Mai, bonne fête, les travailleurs et tous les amis !

    Bon 1er Mai, bonne fête, les travailleurs et tous les amis !

    Bon 1er Mai, bonne fête, les travailleurs et tous les amis !


    8 commentaires
  • La nouvelle photographie, des portraits différents - Lenaïg

    Une visite passionnante l'autre jour au centre artistique Le 104 non loin de chez moi. D'abord l'exposition consacrée à Nicolas Clauss : de saisissants portraits d'hommes, femmes et enfants du monde (tiens, le chanteur Philippe Catherine, figure connue, immobilisé dans une rue de Paris !). Le regard ne nous quitte pas des yeux, à l'instar de la Joconde et l'arrière-plan est mouvant ! Quelquefois, les cheveux bougent également au gré du vent.

    Difficile de reporter les impressions devant les portraits en prenant des photos soi-même, où le charme ne suit plus. J'en ai quand même essayé une, mais elle m'a résisté : impossible de la remettre verticale ni de la réduire, j'abandonne. On peut aller voir ici :

    https://blogs.mediapart.fr/jean-jacques-birge/blog/021116/portraits-sans-fin-de-nicolas-clauss-au-centquatre

    Exposition gratuite, tout comme la nouvelle édition du festival Circulations, la jeune photographie européenne.

    D'abord, le reflet de la plus que difficile vie des femmes kurdes de Syrie,
    par :

    La nouvelle photographie, des portraits différents - Lenaïg

    La nouvelle photographie, des portraits différents - Lenaïg

    Un clin d'oeil à Tof', l'oeuf, sa vie son oeuvre :

    La nouvelle photographie, des portraits différents - Lenaïg

    Et aussi ... la nouvelle vie des épouvantails, qui repartent au combat (pacifique) contre les pilleurs de semences ! Par :

    La nouvelle photographie, des portraits différents - Lenaïg

    La nouvelle photographie, des portraits différents - Lenaïg

    La nouvelle photographie, des portraits différents - Lenaïg

    Juste quelques-uns des thèmes en photos proposés. Je fais un dernier essai pour ma propre photo d'une petite fille et son nounours par Nicolas Clauss après avoir redémarré mon ordinateur ... Ouf, mes modifications ont fini par être enregistrées ! Au 104, il règne une atmosphère extrêmement vivante, sur toutes les esplanades et dans les recoins, des artistes en herbe s'entraînent, danseurs, jongleurs, comédiens répétant des scènes, toujours un moment galvanisant.

    Lenaïg

    La nouvelle photographie, des portraits différents - Lenaïg


    10 commentaires
  • Prénom : Archambaud - Lenaïg, Cour de récré chez Jill

     

     

     

     

     

     

     

    Au tout début, très difficile,
    Rien ne venait, sauf : rime en beau !
    C'était navrant, bien trop facile,
    Hélas pensai-je, c'est le fiasco !
    A court d'idées, point d'historiette,
    Malédiction, double zéro,
    Bouh, shame on me ! Coeur pas en fête ...
    Ah, aujourd'hui, j'ai mon héros !
    Un grand éclair, et du tonnerre,
    Diplodocus, coléoptère !

    Ah, c'est bien sûr, rien de nouveau,
    Rien mais pourtant, merci, ma muse !
    Comment ? dit-on, un alcoolo ?
    Haddock, que c'est ! Que je m'amuse,
    Il boit beaucoup, mais pour de faux,
    Brest, connaît-il ? Oui, son tonnerre !
    Alors, c'est lui, très rigolo,
    L'injure absurde, tout pour me plaire,
    Doryphore, zouave ou cachalot !

    Lenaïg

    Ouf, évité le personnage laid ou beau, rien du genre à la Mirabeau ! Voici Haddock acrostiché pour la Récré, maîtresse Jill ! Parce que cela m'est venu pendant mon repas de midi : Archambaud, c'est Archibald en anglais, je suis heureuse d'avoir vérifié que point ne me trompais ! le même prénom, d'origine germanique, nous dit le moteur de recherche. A ma connaissance, le Capitaine Haddock n'a jamais mentionné d'ancêtres britanniques dans sa famille, alors qu'en revanche on connaît bien le chevalier François de Hadoque, corsaire du Roy Louis XIV ... Un mystère dans la généalogie post-louis-quatorzième du capitaine, qui laisse ... long cours à l'imagination ! De plus, il doit être de nationalité belge, comme Tintin, dont il est le solide et fidèle compagnon.

    Prénom : Archambaud - Lenaïg, Cour de récré chez Jill




     

     

     

    Prénom : Archambaud - Lenaïg, Cour de récré chez Jill


    15 commentaires
  • Voici trois interprétations de "Feeling good" : la plus récente, celle de Muse, que m'avait fait connaître une ancienne collègue, californienne, du temps de mon travail en entreprise et avec qui j'avais établi des liens assez forts. Ah, Shana, elle s'était mariée, j'ai encore les belles photos de son mariage et maintenant, difficile de retrouver sa trace (mais pas impossible, sans doute). Ensuite celle de Nina Simone (malheureusement, il faut subir la pub avant), enfin celle de Michael Bublé.

    Les paroles semblent simples, pour moi elles trouvent toute leur puissance dans l'interprétation chantée et la musique. Un hymne à la vie, à un nouveau départ, tandis que papillons et libellules dansent dans le soleil ! De l'angoisse et de la douleur, pourtant, dans les voix et dans les notes et accords, c'est le passé qui essaie encore de peser parce que la vie n'a pas été facile (celle de Nina Simone, par exemple). Les plus poignants sont le groupe Muse et Nina Simone, qui a inauguré la chanson. Michael Bublé reste plus léger, mais il adresse les paroles à sa future femme dans le public.

    C'est ce que je devrais me chanter chaque matin, quand un jour nouveau se lève ...

    Lenaïg

    PS : bon, tant mieux, au fond, il faut cliquer pour écouter Nina Simone et on l'a directement. Eh ben, non, "ils" tiennent à leurs pubs ! J'ai réessayé et je me suis coltiné la pub, une nouvelle à chaque fois ...


    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique