• Objectif Montmartre et la Halle St Pierre - Lenaïg

    Objectif Montmartre et la Halle St Pierre - Lenaïg

     

     

     

     

     

     

    Reprise des marches dans Paris ! Après avoir traversé le boulevard Marx Dormoy hier, je tourne à droite dans la rue Doudeauville et du début de la rue, la perspective m'offre la haute tour carrée du Sacré-Coeur qui contient la plus grosse cloche de France baptisée La Savoyarde, proche a priori mais je sais bien qu'il me faudra encore marcher une petite demi-heure pour arriver. D'ailleurs plus je monte, moins je l'aperçois, elle joue à cache cache avec moi ! C'est au musée de la Halle St Pierre que je veux me rendre, là où Maman autrefois s'achetait de beaux tissus pour se bâtir ses propres robes ...Non, la photo ci-dessus n'est pas de moi et il fait soleil et grand jour mais je la trouve bien jolie !

    Si je n'ai pas pris de photo de la jolie perspective au début de la rue Dourdeauville, trop de gens pressés sur le trottoir et je n'y voulais pas jouer les touristes, une fois arrivée au pied du Sacré-Coeur je me suis rattrapée, avant de pénétrer dans l'antre de l'Art brut !

    Objectif Montmartre et la Halle St Pierre - Lenaïg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Qu'annonce l'enseigne de ce bar ? Ah si ce pouvait être vrai ! On ne voit pas bien ? Rendons les choses plus claires ...

    Objectif Montmartre et la Halle St Pierre - Lenaïg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Hé hé, "no problemo" ! Comme l'affirmait Swartzy dans son rôle du Terminator et dans un espagnol approximatif. Mais oui, ce devrait être : problema, avec un a ! Et par curiosité je viens de vérifier : en italien aussi. C'est que : "no problema", cela perdrait de sa force et serait ... plus plat, ha ha ! J'allais oublier, auparavant, j'ai capturé une autre enseigne qui me met en joie.

    Objectif Montmartre et la Halle St Pierre - Lenaïg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Je ne résiste pas à formuler un petit haïku de bon aloi :

    On entre Chez Prout,
    pas de coudes sur la table,
    sage quinoa ...

    Examinons la carte ... Ma foi, un jour, pourquoi pas ?

    Objectif Montmartre et la Halle St Pierre - Lenaïg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Bon il est temps d'entrer au musée voir les affiches de l'expo Turbulences dans les Balkans. Une autre expo débute aujourd'hui aussi, payante celle-là et je la verrai une autre fois avec plaisir. Mais oui, j'ai décidé de ne rien débourser, un nouveau défi que je me suis lancé : me promener puis rentrer sans délester mon porte-monnaie ! Un tour prolongé à la passionnante librairie du lieu ensuite et ... non, je n'ai pas cédé à la tentation, les prix des livres qui m'intéressaient avoisinaient ou dépassaient les 20 euros, trop chers pour moi. Au fait, curieuse ambiance au vaste espace de la restauration : un monsieur replace tables et chaises. Ah oui ! L'inauguration officielle des deux expos vient d'avoir lieu, j'ai donc manqué cela, de peu ...
    Et de derrière le comptoir, des plop ! plop ! répétés de bouchons de bouteilles de vin qu'une dame fait sauter (mais pourquoi donc ? Je n'ai pas voulu faire ma curieuse). Ces plop ! plop ! rigolos poursuivent mes oreilles tandis que je passe en revue toutes les affiches (et même jusqu'au fond de la librairie, hi hi !).

    Ouf ! Turbulences dans les Balkans,  ça oui ! J'ai pris en photo les affiches les moins dures, les moins "trash" à mon goût. C'est vrai que la dissolution de la Yougoslavie a été une tragédie. Dans mon ordi j'ai classé mes photos sous le titre "La vie n'est pas un long fleuve tranquille" en les numérotant. Souffrance, humour, science-fiction et cruauté sont au rendez-vous. Voyons donc, je présente et sur ces images je termine mon billet.

    Lenaïg

    7 septembre 2017

    Objectif Montmartre et la Halle St Pierre - Lenaïg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Objectif Montmartre et la Halle St Pierre - Lenaïg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Objectif Montmartre et la Halle St Pierre - Lenaïg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Objectif Montmartre et la Halle St Pierre - Lenaïg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    eliane
    Vendredi 8 Septembre à 11:56

    quelle jolie promenade ...j'y reviendrai !!

     

    2
    Vendredi 8 Septembre à 12:13

    No problemo va aussi à Homer Simpson... Chez Prout, le s en moins (Proust) c'est autre chose... pas si mal leur menu, merci Lenaïg, bises

    3
    gadgio
    Vendredi 8 Septembre à 12:30

    J'ai adoré te lire.. je me voyais à tes côtés !
    Les affiches pas mal.. j'aime celle de Metz .. le batteur en guise de pistolet.. héhé!!

    4
    Vendredi 8 Septembre à 12:42

    smile Merci beaucoup, mesdames ! Ravie que vous m'accompagniez ! Oui, Jeanne, cette affiche est une trouvaille, des batteurs de cuisine, quoi de plus ... rassurants et ordinaires quand tout va bien mais tu as vu ces regards laser ? Brrr ! Et ce défilé de débutantes, dont une est éliminée, baignant dans son sang, et le serpent qui en menace une autre ! En cliquant sur les photos on peut les voir en bien plus grand.

    Bizzz à toutes !

    5
    Vendredi 8 Septembre à 13:17

    Une jolie promenade Hélène, bien commentée. Merci ! Bises et bon vendredi

    6
    Vendredi 8 Septembre à 13:45
    LADY MARIANNE

    pas toujours facile de prendre des photos----
    insolite de déjeuner chez Prout ! Mazette ! un menu pas mal ! les crevettes viennent du congel ? lol
    je suis vilaine---- qui aime bien chatie bien-
    les entrées des expos pff ça bouffe la paie vite fait--- parfois je renonce à payer une entrée chez moi pour une ruine en plein air --- soit 7€ !!
    merci pour la promenade en ton agréable compagnie-

    chez prout pour pas cher
    hélas pas de madeleines
    des crevettes mayo

    bisous-

    7
    Vendredi 8 Septembre à 14:17

    ah l'heureux temps de ma jeunesse Paris à pieds...pourquoi s'être "exilée"...par choix de confort pour les enfants une petite maison de l'herbe la liberté de vivre dehors... puis maintenant plus d'enfant, une grande maison mais plus le courage de chercher le bus, le train...et revenir de même trop "vannée" par les transports.

    ON veut une ville sans voiture voilà les "anciens" n'y vont plus que pour des grandes contraintes 2 ou 3 fois au maximum dans l'année j'en profite pour visiter la tombe familiale cimetière de Vaugirard...plus de théâtre, plus de musée juste internet pour se documenter.

    Montmartre ce n'était pas ce que je préférais, j'étais Rive Gauche Montparnasse, Saint Germain...

    En 70 j'ai quitté Paris pour mon épousé, je revois mes squares, mon lieu de travail et je pense que tout à beaucoup changé parfois en mieux mais pas que !

    pour le menu même si je prends le poisson je demande autre chose que des graines à la mode et le dessert ! 

    les musées de la ville sont-ils encore gratuits ? j'aimais les galerie de peintures et les églises  sont souvent un lieu privilégié pour trouver des trésors, pas seulement les plus connues, il y a foule de petites églises de différentes confessions dont on ne parle jamais.

      • gadgio
        Vendredi 8 Septembre à 14:33

        Beaucoup de nostalgie Josette.. comme je te comprends..!
        Hélène a fait un beau billet qui nous ramène au passé de ce que nous avons connu.
        C'était chouette comme le dit la chanson !

        J'ai apprécié Lady et son Haïku.. du menu  prout prout 

    8
    Vendredi 8 Septembre à 15:03

    Et ravies de vous retrouver ici, Zaza, Lady et Josette ! Ravie de lire ta longue réflexion sur Paris, Josette, ainsi que l'échange avec Jeanne. Bof, ne regrette rien, il y a pas mal d'inconvénients tout de même à vivre dans Paris, ne serait-ce que la pollution.

    Un grand bravo pour ton haïku/senryû, Lady Marianne, génial ! Bon, ne nous moquons pas plus que cela, surtout si nous voulons y aller dîner (mais peu de risque que les hôtes des lieux passent par ici, hi hi !). Pour les crevettes je l'ignore, mais j'ai noté le quinoa et le santal (hors de prix en épices à acheter), très prisés par l'esprit bobo, ho ho ! J'avoue que cette carte pas trop chargée, me plaît ! Lieu jaune, miam ! J'ai confiance smile !

    Bizzz !

    9
    Vendredi 8 Septembre à 20:18
    colettedc

    Une bien belle promenade, Hélène !!! Merci et bonne fin de ce jour ! Gros bisous♥

    10
    Dimanche 24 Septembre à 21:41

    Coucou Hélène

    J'aurais aimé vivre à Paris, bien que j'y serai trop perdue maintenant ! Mais c'est vrai que tout est payant désormais et pour les petites bourses, pas facile ! Le rêve est à portée de main, mais impossible !

    bien aimé ton reportage... Je t'ai suivie pas à pas....

    Merci et bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :