• Le parfum du foin, Victoria

    Le parfum du foin, Victoria

    Parfum odorant

    Qui monte des près fanés

    Allergie en vue



    L’œil larmoyant

    Invite la goutte au nez

    La saison des foins



    Senteurs estivales

    Qui enchantent la nature

    Festin des bovins



    Déjà rassemblées

    Elles étalent leur blondeur

    Les bottes de paille



    En prévision

    De la mauvaise saison

    Le foin engrangé



    Les oiseaux gourmands

    Qui envahissent les champs

    La fenaison



    Le cheval de trait

    Remplacé par le tracteur

    Des siècles écoulés

     

    Victoria

     

    Le parfum du foin, Victoria

     

    Le parfum du foin, Victoria


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 14 Mai à 06:59

    Bonjour Victoria... entre hier et aujourd'hui dans les champs, deux mondes, manuel et mécanisé, mais ia paysannerie nous est et reste indispensable, merci, bises, jill

      • Victoria
        Vendredi 14 Mai à 08:25

        Bonjour Jill, en effet, deux mondes différents. Mes grands-parents maternelles qui avaient grandi dans une ferme nous parlaient souvent des travaux d'antan. Rien à voir avec aujourd'hui. Mais à l'époque, on ne prononçait pas ce fameux mot Bio puisque tout était naturel. yes Merci pour ta lecture. Bises et bon weekend

    2
    Vendredi 14 Mai à 07:24

    Des fenaisons que je crains en raison de la poussière que cela dégage... et de l'agriculteur derrière la maison qui s'est déjà payé une fois ma clôture en virant ! Bises et bon vendredi

      • Victoria
        Vendredi 14 Mai à 08:29

        Coucou Zaza, bizarrement, moi, qui ne faisait pas d'allergie au pollen j'en fait depuis quelques années. Eh bien, ton voisin agriculteur n'est pas doué soit il a eu son permis dans Bonux, soit il avait abusé du chouchen. yes Merci pour ta lecture. Bises et bon weekend

    3
    Vendredi 14 Mai à 08:40
    Séverine

    Il est clair que le travail des champs a bien évolué, mais le foin est toujours là, son odeur et ses risques. Les vaches de vendredi dernier en ont bien besoin.

      • Victoria
        Vendredi 14 Mai à 10:36

        Heureusement Séverine car à une époque cela ressemblait presque à un travail au bagne. Mais comme tu le dis, le foin est nécessaire pour nourrir les vaches à la mauvaise saison. Merci pour ta lecture. Bises et bon weekend

    4
    Vendredi 14 Mai à 09:02

    Nos narines sensibles

    aux odeurs campagnardes -

    le foin embaume

      • Victoria
        Vendredi 14 Mai à 10:38

        Bien vu, ABC, une bonne odeur à condition de ne pas être allergique au pollen qu'il dégage. Merci pour ta lecture. Bises et bon weekend

      • Vendredi 14 Mai à 15:14

        Je ne sais pas comment tu fais mais systématiquement j'ai chez moi, tes commentaires en double ???

        Merci toute fois pour tes visites et tes mots toujours sympathiques !

      • Victoria
        Vendredi 14 Mai à 16:47

        Coucou abécé, je t'ai répondu sur ton blog au sujet des commentaires en double. smile

    5
    Vendredi 14 Mai à 09:40

    Le foin dans tous ses états. J'aime. Bonne fin de semaine et bises

      • Victoria
        Vendredi 14 Mai à 10:38

        Merci Martine pour ton appréciation. Bon weekend également

    6
    Vendredi 14 Mai à 15:01
    Josette

    nuit et jour souvent

    les moissonneuses en action

    alignent les bottes 

     

    7
    Vendredi 14 Mai à 15:34
    Renée

    Très jolis haïku pour cette période qui sent bon l'été....me souviens bien de la fanaisons manuel....Bisous doux weekend

      • Victoria
        Vendredi 14 Mai à 16:51

        Moi aussi, Renée, lorsque nous étions gamins et que nous râtelions le pré. Merci pour ta lecture. Bises et bon weekend

    8
    Samedi 15 Mai à 03:34
    colettedc

    Bonjour Victoria ! Tout à fait super !!! Bravo ! J' beaucoup ! Bon week-end ! Bises

      • Victoria
        Samedi 15 Mai à 18:04
        Victoria

        Merci Colette pour ta lecture et ton appréciation. Bises et bon weekend

    9
    Victoria
    Samedi 15 Mai à 18:04
    Victoria

    Merci Colette pour ta lecture et ton appréciation. Bises et bon weekend

    10
    Mercredi 2 Juin à 17:11

    Ah contente d'avoir pu lire ce récit bien réussi 

    Gros bisous 

    @+ Victoria

    11
    Samedi 12 Juin à 21:30

    Coucou Victoria

    Hum, ça sent bon par chez toi ! J'ai suivi le cheval toutes les années de vacances de mon enfance, fourche à la main, en ramassant les bottes de foin ou de blé ou autres pour les jeter dasn la cariole.... Un sacré boulot ! On riait bcp ! J'en garde un excellent souvenir... 

    J'aime bcp tes haïkus, tout un monde de senteurs !

    Pas souvent présente sur les blogs, mais gros probs de vue ! Le Professeur qui me suit m'a conseillé d'éviter les écrans....

    Bcp de gros bisous 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :