• Prénom : Philomène - Lenaïg, Cour de récré chez Jill

    Prénom : Philomène - Lenaïg, Cour de récré chez Jill

     

    Philomène sur pédalo file à perdre haleine vers l'amène îlot
    mais déjà convergent à fleur d'eau des ailerons pas rigolos !
    C'est une déveine de n'avoir pu louer un bateau, ne restait que le pédalo ... Qu'y a-t-il sur cet îlot, pour que Philomène se lance ainsi ?
    Son cher Lancelot, l'ami des animaux ! La rive est loin,
    Philomène est lasse de pédaler, les requins sans ménagement
    vont attaquer le pédalo, elle tombera à l'eau. Sera-t-elle sauvée ?

    Prénom : Philomène - Lenaïg, Cour de récré chez Jill

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La narratrice philanthrope se démène pour la mener à son îlot ...
    Voici qu'apparaît un cachalot, phénoménal Zorro, sans Tornado,
    mais un phoque sur le dos ! Des copains de Lancelot !
    Le cachalot plonge sous le pédalo et le soulève de même que Philomène ! Les requins n'en mènent pas large et se dispersent.
    A une encâblure de l'îlot, le cachalot qui ne veut pas risquer
    de s'échouer fait glisser Philomène et son pédalo à nouveau sur l'eau,
    le phoque le pousse de son museau. Le cachalot rester croiser,
    en rempart contre les requins. Lancelot prévenu par l'appel du cachalot accourt à la rescousse sur sa motomarine et remorque le pédalo
    jusqu'à l'îlot.

    Histoire naïve et capillotractée ? tant pis ! C'était pour participer,
    avec le même plaisir renouvelé au jeu des prénoms chez l'amie Jill,
    heu pardon, chez maîtresse Jill.

    Lenaïg

    Participation de Marie Louve sur Overblog : clic !

    Prénom : Philomène - Lenaïg, Cour de récré chez Jill

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Prénom : Philomène - Lenaïg, Cour de récré chez Jill

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Prénom : Philomène - Lenaïg, Cour de récré chez Jill

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 7 Septembre 2016 à 00:51

    Bonjour élève Lenaïg... Contre les méchants requins il y a les bons cachalots, ouf pour Philomène, servir de repas à un squale, pas le pied ! Amoureuse elle a pris des risques pour rejoindre son prince charmant... l'amour donne des ailes dit-on, ah pas ici, mais tout est bien qui finit bien ! Sois la bienvenue à la cour de récré, MERCI à toi, bises de m'dame JB wink2

      • Mercredi 7 Septembre 2016 à 11:18

        Coucou Jill, ah, j'aurais aimé mieux "soigner" ce récit, mais le souffle de mon inspiration a été court ! Merci merci, bizzz !

        wink2

    2
    Mercredi 7 Septembre 2016 à 05:08
    colettedc

    Ah ! Sauvée Philomène ! Super, alors ! Très bonne participation à ce défi, Hélène ! J' beaucoup ! Bon matin ! Gros bisous

      • Mercredi 7 Septembre 2016 à 11:19

        Merci beaucoup d'apprécier ma p'tite histoire, Colette, bonne journée et gros bisous itou !

        clown

    3
    Mercredi 7 Septembre 2016 à 07:05
    Séverine

    Il ne manquait plus qu'une catastrophe pour la rentrée ! Ouf on la échappée belle !

      • Mercredi 7 Septembre 2016 à 11:20

        On a eu peur, hein ? Merci, Séverine, bises !

        happy

    4
    Mercredi 7 Septembre 2016 à 07:38
    ZAZARAMBETTE

    Une rentrée mouvementée pour ta Philomène, Hélène ! Joli récit.

    Bises et bon mercredi

    5
    Mercredi 7 Septembre 2016 à 11:21

    Merci, Zaza, bises et bon mercredi (à l'ombre !) à toi aussi, gros bisous.

    kiss

    6
    Josette
    Mercredi 7 Septembre 2016 à 14:48
    Josette

    panne ce matin pas d'info sur philomène !

    elle bien intrépide la tienne

    bisous

      • Samedi 10 Septembre 2016 à 08:32

        Bonjour Josette, mais tu es là quand même ! Eh oui, l'amour donne des ailes, mais avec un "coup de main" providentiel wink2 ! Gros bisous.

    7
    Mercredi 7 Septembre 2016 à 16:21

    Rien n'arrête (arête de poisson) cette File-l'eau-mène!

    Ne manque que Jaune-nasse et sa baleine!

     

    Super!!!!

      • Samedi 10 Septembre 2016 à 08:37

        Et super bien dit, Claire fo ! Et les aïe-coucous chez toi sont là aussi, merci merci ! Bizzz.

        cool

    8
    Mercredi 7 Septembre 2016 à 16:40
    renee

    H mais si elle est sur un pédalo elel est pas dans la cour de récré est donc elle à sécher...Ho la vilaine! Bisoussssss

      • Samedi 10 Septembre 2016 à 08:38

        Coucou Renée, ah oui alors, et du fil à tordre et retordre pour maîtresse Jill ! Bisous itou !

        wink2

    9
    Mercredi 7 Septembre 2016 à 17:18

    La voilà bien protégée ta Philomène, même en pédalo ... bises et belle fin de journée

      • Samedi 10 Septembre 2016 à 08:39

        Contente de te "voir" ici et chez toi, Jeanne ! Bises et bonne fin de semaine !

        kiss

    10
    Mercredi 7 Septembre 2016 à 18:13
    LADY MARIANNE

    Une sortie très mouvementée pour ta Philo !!
    heureusement ses amis les animaux sont tous là !
    sinon je venais avec mon destrier ! lol
    bisous et bonne fin de journée

      • Samedi 10 Septembre 2016 à 08:40

        Toi et ton destrier auriez été les bienvenus, Lady ! Merci, bisous et bonne fin de semaine.

        clown

    11
    Di
    Mercredi 7 Septembre 2016 à 19:23

    Tu parles d'une aventure ! Ce cachalot est un héros. Il a bien fait son boulot de gardien des mers avec son phoque sur le dos. Si ce n'était de lui, Philomène risquait de se faire avaler tout rond et Lancelot n'en aurait jamais su un mot. Tout se termine bien, même le pédalo reste intact. Aucune meurtrissure. C'est tout un exploit !

      • Samedi 10 Septembre 2016 à 08:50

        Coucou Di, ravie de te "voir" ici et de lire ton commentaire "suite" à mon histoire, gros bisous !

        yes

    12
    Mercredi 7 Septembre 2016 à 19:51
    Quel sauvetage...j'adore le capillotracté !!! Bisous
      • Samedi 10 Septembre 2016 à 08:50

        Coucou Martine, ici tu es servie ! Merci de ta visite, gros bisous !

        clown

    13
    Mercredi 7 Septembre 2016 à 21:36

    Que de péripéties dans cette aventure pédalo-maritime ! Mais tout finit bien  ! Elle a trouvé un bel énergumène Philomène . Très drôle ton texte à suspense ! Bises

      • Samedi 10 Septembre 2016 à 08:52

        Merci beaucoup, Fanfan, mais il faut absolument aller faire connaissance avec la tienne, de Philomène ! Bizzz !

        wink2

    14
    Mercredi 7 Septembre 2016 à 22:53

    Je connaissais "Il faut sauver Willy" est-ce que ça va marcher pour Philomène, je le lui souhaite sinon il ne lui reste plus qu'à pédaler he

    Heureuse de te retrouver en cette rentrée.

    Bisous.

    Domi.

     

      • Samedi 10 Septembre 2016 à 08:53

        Coucou Domi, ici c'est "Il faut sauver Willy" à l'envers ! Et ça marche ! A plus tard, gros bisous.sarcastic

    15
    Mercredi 7 Septembre 2016 à 23:38

    Un vrai récit d'aventure débordant de péripéties et en prime, des mammifères marins qui viennent au secours de l'amoureuse, qui sait , la belle Philomène retrouve grâce à ces aidants son héros Lancelot venu la sauver des eaux mal fréquentées. J'adore ce récit qui ne tombe pas à l'eau.  

      • Samedi 10 Septembre 2016 à 08:54

        Merci beaucoup, Marie Louve de "cautionner" mes élucubrations, bizzz !

        happy

    16
    Vendredi 9 Septembre 2016 à 14:54

    Eh bien heureusement qu'elle a des alliés Philomène , car la petite promenade sur l'eau n'est pas de tout repos .

    Bravo pour cette histoire et les illustrations 

    Bonne journée 

    bisous 

      • Samedi 10 Septembre 2016 à 08:59

        Coucou Gisèle, ah oui, tu en fais un joli résumé, hé hé ! Merci beaucoup, bonne fin de semaine aussi et gros bisous.

        smile

    17
    Lundi 12 Septembre 2016 à 22:06

    coucou philanthrope narratrice!cool

    une Philomène qui l'a échappé belle,ouf!

    18
    Mercredi 21 Septembre 2016 à 22:20

    "La Gazette sous-marine des Requins indignés" via tous les médias :

    "Ce texte est il une parabole moderne où la Nature , en l'occurrence les requins, prendrait son pied en essayant d'effrayer sa pire espèce prédatrice  : l'Homme  ?

    Cette espèce humaine si arrogante, égoïste et vantarde dont les excès en tout genre dépassent très largement leurs besoins et tuent Dame Nature qui les nourrissait avec tant de générosité ....

    Les "Requins indignés" protestent vigoureusement : Qu'est-ce qu'une petite femme affriolante en moins en comparaison des pêches intensives dont ils sont victimes de la part de ces Humains, pour nourrir leurs chiens et chats, ou enrichir leurs chips ???

    Naïveté du récit ? Ne serait-ce pas plutôt ce Cachalot, traître à l'Espèce sous-marine maltraitée, qui se serait fait piéger par ce sous-Zéro, pardon sous-Zorro, Grand Protecteur des Animaux... ?

    Servile Candide à la puissance diabolique ... qui empêche plus petit que soi à se nourrir convenablement !

    Ne serait-il pas secrètement amoureux de ce phénomène de Philomène suicidaire à la voix mélodieuse comme sirène, qui veut croquer la vie à pleines dents auprès de son Tarzan fantasmé, dont le Singe - entre parenthèses, est l'ancêtre... et qui, tel le Petit Prince, chercherait son Renard auprès du Monde animal après avoir fuit ses contemporains... que l'on nomme, à tort, requins... ?

    Haro sur ce Crachat-l'eau indigne !!!"

    Signé : "Les Requins indignés"

    he

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :