• Prénom : Jacotte - Mona, annexe à la Cour de récré chez Jill

    Prénom : Jacotte - Mona, annexe à la Cour de récré chez Jill

    Prénom : Jacotte - Mona, annexe à la Cour de récré chez Jill

    « Jacotte la petiote

    Sursaute, tressaute,

    Qu’elle est sotte »

    Ça lui prend souvent, au grand frère, de taquiner sa jeune sœur de treize ans, la petite dernière, la préférée de maman. Il l’aime bien, mais voilà qu’il doit se lever encore plus tôt pour aller au lycée, et pourquoi ? Parce que les parents ont décidé de la scolariser à Ste Elisabeth, à 30 kms de chez eux : les résultats scolaires de la timide Jacotte ont baissé dans ce collège où il s’est bien débrouillé et s’est fait des bons copains, lui. Jacotte est dans une classe agitée et a besoin de calme pour se concentrer. Elle est timide et très émotive, ce qui agace aussi un peu papa.

    A Ste Elisabeth, Jacotte se sent bien et reprend confiance en elle. La fin de l’année scolaire approche et elle a progressé dans toutes les matières sauf en maths où elle peine toujours. » Tant pis.

    Le professeur de français est contente de sa classe et propose de leur passer un film. Elle en a dans son armoire, mais demande à ses élèves s’ils peuvent en apporter un « pas de violence, pas de sexe » est la consigne.Jacotte s’enhardit à lever la main. « Chez moi nous avons « Thérèse ». Mme Kermarec est aux anges. Ce film a reçu beaucoup de récompenses et elle a toujours eu envie de le voir. Jacotte a aussi « Magdalene Sisters » mais, fine mouche, ne l’a pas proposé…

    « Apporte la cassette demain sans faute, mignonne » (les CD roms soit disant indestructibles ne sont pas encore répandus)

     

    Le lendemain Jacotte arrive, ravie et fière, et tend la cassette vidéo au professeur.

    On tire les rideaux, et Mme Kermarec, le sourire aux lèvres, saisit la télécommande et s’installe au fond de la classe.

    Horreur !

    Au lieu du pur visage de Ste Thérèse de Lisieux apparaissent à l’écran des seins, un pénis géant, un vagin béant. C’est un film porno !

    Elle éteint aussitôt la télé au milieu des rires gênés des ados effarés Mais jacotte pleure à chaudes larmes. Mme kermarec comprend qu’elle n’y est pour rien et la console.

    Elle prend un Tex Avery et tout le monde est content.

     

    Le soir à la maison, Jacotte encore tremblante raconte tout à ses parents. Le coupable est vite trouvé. C’est le grand frère qui a enregistré en cachette quelques films pornos, et les a replacés dans des boitiers sans changer les étiquettes pour ne pas se faire prendre.

    Jacotte en a longtemps voulu à son frère, mais le temps a passé et tout le monde en a ri.

    Comme le disait papa « après tout la prof aurait dû regarder le film avant de le passer à ses élèves et personne ne s’est plaint. » Et cela lui permis d’aborder le délicat sujet de la sexualité avec son fils.

    « Non, fiston, ce n’est pas ça…. »

     

    Mona


  • Commentaires

    1
    Samedi 14 Janvier à 09:05

    Bonjour Mona... dans les familles y a tjs un blagueur, un plaisantin, mais là... c'est sorti de la sphère familiale, malaise ! Mais sourire quand même, Jacotte sois la bienvenue à la cour de récré, MERCI à toi, bises de m'dame JB

    2
    Samedi 14 Janvier à 09:07

    Tordant ! on imagine la tronche de la prof ...

    3
    Samedi 14 Janvier à 09:37

    Arff, j'imagine ma tête si ça m'arrivait en classe, il est sûr que je ne vérifie jamais avant non plus. Une bonne leçon ! Pauvre Jacotte !

    4
    Josette
    Samedi 14 Janvier à 10:17
    Josette

    cacher les films X sous des titres innocents... je crois que beaucoup ont utilisé cette technique !

    heureusement que l'histoire se termine bien pour Jacotte

    bises à toutes les 2

    5
    Samedi 14 Janvier à 10:48

    Bonjour Lénaïg, 

    Je te remercie de tes Bon Voeux et te prie d'accepter les miens. Que cette nouvelle Année t'apporte Santé, Bonheur, Prospérité ainsi que la réalisation de tous tes voeux.

    Gros Bisous

    Dominique

      • Samedi 14 Janvier à 15:42

        Coucou Dominique, merci beaucoup, partageons tes bons voeux avec Mona, dont c'est une page, qui lui est propre, une anecdote véridique. Bises à toi, et à Mona !

        kiss

    6
    Samedi 14 Janvier à 15:54
    LADY MARIANNE

    bonjour Mona !!
    Ha les grands frères !!  la pauvre petite  a du être bien peinée et gênée-
    une histoire qui peut arriver- si ça se trouve c'est du vécu ?
    bisous amicaux-

    7
    Samedi 14 Janvier à 19:37

    Finalement, le récit est plus drôle que navrant. Espérons que le grand frère grandira en sagesse sous l'oeil vigilant de ses parents. Merci pour cette tranche de vie. 

    8
    Samedi 14 Janvier à 19:56
    colettedc

    Oh ! Malin, le grand frère ! Mais tout est bien qui finit bien ! Bonne soirée ! Bravo Mona !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :