• Poème pour Flipperine - Lenaïg

    oeil-de-Ben.jpg

    Qui n'a pas sa dose d'ennuis
    Qui nous font le ciel assombri ?
    Quand la lassitude nous gagne,
    Qu'on ne voit plus que la montagne
    On se tourne vers ses amis,
    On partage peine et soucis.

    Difficile de mesurer
    De la douleur l'intensité :
    La souffrance est individuelle,
    La solitude est trop cruelle !
    Le partage avec les amis,
    Les vrais, allège tout le gris ...

    Ensemble on peut faire le tri,
    Voir autrement puis on sourit.
    Quelque chose a peu d'importance :
    Des mauvais regards qu'on nous lance,
    Des vilains mots ? Mauvais esprits,
    On les leur laisse et c'est tant pis ...

    Tant pis pour eux, mais pas pour nous,
    Qui gardons le bon dans ce tout !
    Ce qui rend ton château solide
    Et imperméable au stupide :
    Un mari gentil et ton chien,
    Flipperine tu le vaux bien !

    Lenaïg

    à Flipperine


  • Commentaires

    1
    Mardi 3 Septembre 2013 à 14:22

    Dire que je suis inscrite à la news et que dalle.... Tu n'es pas la seule d'ailleurs qui sur ekla je n'en vois plus les pages... sinon venir par moi-même !!!  Bizzzzzzzzzz jill

    2
    Mardi 3 Septembre 2013 à 14:42

    Coucou par ici, Jill. Ah ? Et de mon côté, j'ai constaté que la mise à jour de la rubrique "Derniers articles" dans la colonne de gauche ne se faisait plus, j'avais posté le poème à Flipperine dans "Poèmes", rien n'est apparu dans "Dernier articles", je l'ai déplacé en accueil pour voir, toujours pas de mise à jour dans la rubrique "Derniers articles".

    Il va falloir naviguer beaucoup à vue, si je puis dire, plutôt même à l'aveuglette !

    Bizzz !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :