• Petit vent dans les feuilles - Lenaïg, pour le silence poétique d'ABC

    Lune au matin, Sacré Coeur dans le coin    

     

     

     

    Le silence absolu,

    Ce doit être terrible,

    L'ai-je jamais connu ?

     

    Comme le noir complet,

    Quelquefois on le souhaite,

    Quand on est fatigué ...

     

    Cela pendant la nuit,

    Fermer les écoutilles,

    Ni lumières ni bruits !

     

    Je hais le brouhaha

    des salles des cantines,

    Surenchère des voix ...

     

    La ville et son trafic

    Ignorent le silence,

    Monstrueux alambic.

     

    Silence relatif

    Sera ma préférence,

    Quelques sons lénitifs !

     

    Un exemple ? Voilà :

    Petit vent dans les feuilles,

    C'est mon silence à moi !

     

     

    Lenaïg

     

    pour le jeudi en poésie d'Annick,  ABC.

     

     

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dan
    Jeudi 10 Novembre 2011 à 08:09
    Dan

    Rien de tel que de se choisir son bruit de fond pour en faire notre silence absolu. Bises Dan

    2
    Jeudi 10 Novembre 2011 à 08:18
    jill-bill.over-blog.

    Bonjour Lenaïg... Un p'tit vent dans les feuilles... Voilà un doux murmure qui enchante l'ouïe... quant au reste silence absolu, noir complet c'est plus étouffant qu'autre chose... les bruits de la société point trop n'en faut !  Beau jeudi poésie.  Bizzzzzzzzz jill

    3
    ABC
    Jeudi 10 Novembre 2011 à 08:49
    ABC

    Sauf dans un caisson étanche, le silence absolu n'existe pas... La force du silence est dans les petits bruits que l'on efface de notre quotidien, faute de temps pour les écouter...

    4
    Jeudi 10 Novembre 2011 à 13:12
    fanfan

    bravo! très joli poème; le silence t'a bien inspirée! Bises

    5
    Jeudi 10 Novembre 2011 à 15:49
    Marie-Louve

    Un poème réfléchi qui me donne à réfléchir. Le silence absolu me fait peur. Il est pour moi celui asssocié à la mort. Imagination bien sûr puisque j'ignore encore la mort.

    Le vent dans les feuilles :des bruits doux et  apaisants. J'aime le bruit de l'eau des rivières, des lacs et des mers qui vient se frapper aux rivages de leur lit. Les bruits violents des tempêtes me fascinent quand je suis à l'abri et en sécurité dans ma maison. Voir et entendre les vents violents de nos tempêtes de neige qui font poudrerie de partout demeurent toujours fort impressionnant à condition d'être dans ta maison.

    Bravo Léna pour ce poème qui m'a fait voyager sur le dos du vent et de ses bruits en passant par le silence. Bisous et bonne journée. 

    6
    Jeudi 10 Novembre 2011 à 17:36
    Nounedeb
    Coucou! Tu as raison, le silence, c'est peut-être quand tout à coup on peut entendre le souffle d'un vent léger. Bonne soirée Lenaïg.
    7
    Jeudi 10 Novembre 2011 à 18:35
    Nin Ka

    un silence que j'aime

    8
    Samedi 12 Novembre 2011 à 20:54
    Déclic Photos

    Très beau silence porteur de songe par le bruissement de la nature.

    Bonne soirée Lanaïg

    Roger

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :