• Odon, le Père Noël condamné aux travaux forcés - Marie-Louve, pour la Cour de récré chez Jill

    laviesansaile34129232860662_gros.gif

     

     

     

    Jeu sur la cour de récréation chez jill-bill

     

    Le Père Noël condamné aux travaux forcés

     

     

    A son retour de vacances prises en Grèce, le Père Noël n’en menait pas large. Il soufflait comme un soufflet en montant l’allée menant à son royaume. Arrivé à la porte principale de la demeure, il ne passait plus entre le cadrage de cette dernière. Ni de face ni de côté. Horreur ! Le Père Noël revient rond sur toute sa surface. La Grèce, un pays bien nommé pour la gourmandise.  

     

    Ahuris devant la transformation fatale de leur maître, les lutins se précipitèrent à la grange pour revenir avec la grosse charrette qui servait au transport du lichen pour nourrir les rennes.

    Dans ce véhicule, on coucha le pauvre homme aux joues  rouges de haute pression. On attela quatre rennes pour tirer le héros du Pôle Nord jusqu’aux portes françaises à double ouverture qui donnaient sur la partie sud du manoir. Enfin, dans ce piteux état, le Père Noël put entrer dans sa maison. En soupirant avec une petite gêne quand même, il remercia ses bons lutins venus à son secours.

     

    Debout, le regard noir de colère, son frère, Odon Noël dit Saucisse à cause de sa taille, lui lança avec férocité,

     

    -          Ma parole, tu voulais rivaliser avec les plus grosses boules de Noël ! T’as littéralement empoché ce pays ! C’est toujours pareil avec toi. Aucune volonté ! Juste le plaisir. J’espère que notre mère voit les conséquences désastreuses et l’énormité de son erreur avec toi, son chouchou adoré.  Espèce de gros imbécile ! Comment vas-tu pouvoir descendre dans les cheminées avec ce tour de taille digne d’un cachalot obèse ? Vieux fou, ne compte pas sur mon aide ! Je suis contre cette fête offerte aux enfants païens de cette planète. Ceux-ci ne méritent que des bastonnades pour apprendre à vivre. Tous de petits sauvages égoïstes…

     

     

    Sur ces cris, alertés, Mère Noël pénétra dans le solarium en pointant son gros doigt noueux sous le nez d’Odon et lui intima l’ordre de se taire immédiatement sous peine de graves représailles sur  son héritage. Odon blêmit et se tut. Il garda la position rigide d’un saucisson glacé. Derrière Mère Noël suivait le brave docteur Chamane du Pôle Nord.

     

    Après avoir examiné et pesé sous toutes ses coutures le revenant de Grèce, le médecin prescrivit une sévère cure d’amaigrissement au Père Noël. Une alimentation sans gras, sans sel et sans sucre assortie à un entraînement intensif composé d’exercices physiques quotidiens dignes des travaux forcés en Sibérie. Comme si cela ne suffisait pas, il avait interdit au Père Noël de faire la distribution des cadeaux de Noël. Question de simple logique : le Père Noël trop gros ne pouvait se glisser dans les cheminées, voire pire, il risquait de graves blessures en   défonçant les toitures sous son poids.  

     

    Pleurant à chaudes larmes, le Père Noël refusait de baisser les bras devant cette nuit de Noël qui se devait d’être magique pour tous les enfants du monde. Il supplia son frère Odon de prendre sa place pour une seule fois. Ricanant d’un malin plaisir, Odon lâcha,

     

    -          Le petit chouchou parfait à sa maman a un problème ? Débrouille-toi vieil abruti. Prends un de tes lutins crétins qui se pâment devant toi !  Ah ! Ah ! Ah ! Ces lutins, tous des pucerons incapables de soulever une poche débordante de cadeaux inutiles pour ces petits vauriens. Ces enfants sont  tous des monstres ! Pas question de t’aider. À mon tour les vacances, je quitte dès ce soir pour Honolulu. Donne-moi mon enveloppe-cadeau qu’on en finisse.

     

    Mère Noël resta bouche bée devant les propos tenus par Odon, son deuxième fils. Cet enfant était né méchant. Après avoir tout tenté pour lui enseigner l’amour, elle devait accepter la réalité. Odon restera Odon et rien de bon ne peut surgir de son cœur. Elle tourna la tête vers son amie Glynda et le puissant magicien D’Oz. Elle leur signifia son accord.

     

     

    C’est ainsi qu’Odon fut transformé en jouet pour les enfants. Il devint le célèbre Cookie Monster.

     

    http://www.youtube.com/watch?v=Cqz9ZXUoUcE

     

    Mère Noël distribua tous les cadeaux aux enfants comme son fils savait le faire.

     

    Marie Louve

     

     

     


     

     

     

     

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 21 Décembre 2011 à 07:10
    jill-bill.over-blog.

    Bonjour élève Marie-Louve !  Quelle histoire, quelle histoire !  Un fils gourmant, un autre méchant !  Odon méritait son sort à vrai dire, être transformé en monstre bleu !  Je l'accepte à la cour de récré ainsi devenu, il amusera la galerie et courage à maman Noël dans sa tournée de cheminées !  Merci à toi, joyeux Noël élève Marie-Louve, joyeux Noël Lenaïg, bises de m'dame JB

    2
    Mercredi 21 Décembre 2011 à 10:40
    Monelle

    Un méchant Odon qui finit par faire le bonheur des enfants !!!

    Bonne journée - bisous

                               x_3bdc4da8

    3
    ABC
    Mercredi 21 Décembre 2011 à 16:10
    ABC

    Cookies Monster, rien que ça ! Le méritait-il ce vilain ????

    4
    Mercredi 21 Décembre 2011 à 16:11
    Marie-Louve

    Merci dame jill-bill. Pour moi, ce jeu de récréation est toujours est plaisir d'imaginer un récit impossible. Je vous souhaite de joiyeuses Fêtes. Bises. 

    5
    Mercredi 21 Décembre 2011 à 16:13
    Marie-Louve

    Bon mercredi Josette. Merci d'être venue lire sur ma page. Je vous souhaite santé, paix et bonheur à l'occasion du Temps des Fêtes et pour l'année entière. Bises.

    6
    Mercredi 21 Décembre 2011 à 16:15
    Marie-Louve

    Bonjour Monelle, ce méchant Odon n'aura d'autre choix que de faire rire les enfants et de les amuser ainsi transformé en Cookie Monster. :-))) Joyeuses Fêtes à vous. Bises.

    7
    Mercredi 21 Décembre 2011 à 16:57

    c'est une superbe histoire que tu nous as écrite j'aime beaucoup... Odon est méchant mais on s'en fout, l'essentiel est que le père Nöel soit en forme l'année prochaine... hihi... bisous et joyeux Noël !

    8
    Mercredi 21 Décembre 2011 à 17:51
    Marie-Louve

      hi,hi ABC, Mère Noël doit être allée au moindre mal ! Joyeux Noël à toi. Amicalement.

    9
    Mercredi 21 Décembre 2011 à 17:54
    Marie-Louve

    Bonsoir le Bigorneau. J'ai pris un grnd plaisir à imaginer cette histoire impossible, mais oui, le Père Noël reprendra la bonne forme. :-)) Et Odon fera rire les enfants. Joyeux Noël à vous. Amicalement.

    10
    Jeudi 22 Décembre 2011 à 19:02
    Jeanne Fadosi

    un chenapan ton Odon, mais le père noël obèse sur le dos des grecs ne vaut peut-être pas mieux dis-donc  en tous cas j'ai beaucoup apprécié ce conte décalé ...

    Bises et belle soirée

    11
    Samedi 24 Décembre 2011 à 14:15

    Juste un petit coucou de Noël. Bonne fête à vous et à vos copains !

    Amitiés - daniel

    12
    Josette
    Vendredi 6 Juillet 2012 à 08:38
    Josette

    un Odon odieux frère du père Noël ! fallait oser et tu l'as fait

    une belle histoire à suspens

    bonne journée et bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :