• Océan en furie - Mona - Haïkus pour Neige et tempête

     

    Océan en furie - Mona - Haïkus pour Neige et tempête

    Et le fou s' avance
    inconscient, ravi
    Les rochers vibrent
    ***

    Ivre de vie
    Il va la perdre.
    ***

    Pauvre corps fracassé,
    entraîné, englouti
    Anaon à jamais ...
    ***

    Mona

    (la photo vient d'une vidéo de la presqu'île de Quiberon pour alerter les imprudents. )


  • Commentaires

    1
    Dimanche 12 Février à 12:18

    Superbe, Mona ! J'espère que la page va s'annoncer dans les boîtes de courriel, pour le moment je ne la vois pas dans la mienne et ne sais pas pourquoi. Bises.

    2
    eliane
    Dimanche 12 Février à 12:50

    je suis venue sur les aminautes de Lenaig !

    c'est très réaliste ! les intempéries sont trop souvent tragiques !

    bises à toi Mona 

      • Mona
        Lundi 13 Février à 10:09

        c'est vrai.Beaucoup sont très imprudents. Les réactions des Bretons à cette vidéo étaient très sévères. Un sauveteur en mer disait que ces inconscient mettaient en péril leurs vies aussi.

        la plus drôle était: " Si c'est un Breton, il est sûrement torché, donc pas conscient ou alors c'est un touriste!" Pas si simple. Devant la beauté des éléments plusieurs s'avancent, fascinés, comme sous un charme, et bien des Bretons le font.

        merci de m' avoir lue!

      • Mona
        Lundi 13 Février à 10:10

        Pas conscients, pardon

    3
    Dimanche 12 Février à 13:10

    Bien reçu la news Lenaïg, sur ce oui en effet à trop vouloir "toucher" la tempête de près, c'est elle qui vous touchera à mort, alors à bon entendeur.... bises, jill yes

    4
    Dimanche 12 Février à 13:11
    LADY MARIANNE

    bien Mona-  oui du danger pour les curieux qui en perdent la vie -
    je n'y avais pas pensé-
    bonne journée- amitiés-

      • Mona
        Lundi 13 Février à 10:11

        Merci Lady! Je n'y ai pensé que grâce à cette vidéo!

    5
    Josette
    Dimanche 12 Février à 14:08
    Josette

    tu dois aussi connaître la plaque souvenir à Saint Guénolé rappelant  à la prudence...

    très belle interprétation Mona bon dimanche

      • Mona
        Lundi 13 Février à 10:19

        Merci Josette. Oh oui, le connais bien la roche du préfet! C'est à St Guénolé que je préfère aller en cas de vraie tempête, mais en restant derrière la digue. Enfant, j'entendais ce fait divers transformé en conte. "Et alors qu'il faisait beau et que toute la famille pique_niquait, une vague de fond que personne ne pouvait voir ni prévoir les a tous emportés, ne laissant sur le rocher qu'une fourchette"Cet histoire de fourchette me fascinait et me troublait. En réalité, en 1870, le préfet (Impérial) a perdu son épouse, sa fille, un neveu, une nièce et un ami. C'est déjà beaucoup!

    6
    Mercredi 26 Avril à 21:39

    j'aime bien le deuxième . 

    Bises 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :