• L'été - Lenaïg, haïku pour ce jeudi en poésie chez Jill

    Vent fort sur le lac de Brennilis - Lenaïg

     

     

     

    Le temps détraqué,

    Les saisons se bousculant ;

    Où est donc l’été ?

     

    De très mauvais gags :

    Méchants grêlons sur les vignes,

    Criquets en Russie.

     

    Le soleil vital

    Se cache ou se fait mauvais,

    Cruel pour la peau.

     

    On l’aime pourtant,

    On le marie à la mer,

    A l’ambre solaire.

     

    Trois jours de beau temps,

    Ce matin la pluie.

    Va-t-elle durer ?

     

    Surveillant de près

    Les horaires des marées,

    On court se baigner.

     

    Pour nager dedans,

    L’Atlantique est mieux tout bleu

    Que gris menaçant.

     

    Mais sous ciels changeants,

    Le gris passe vite au bleu,

    On attend un peu.

     

    Le jour qui s’étire,

    La nuit qui se fait discrète,

    Aubes, soirs, à vivre.

     

    Délicieuse attente,

    Immersion dans l'eau salée,

    Mystérieux bienfait.

     

    Jouvence iodée,

    Toute fatigue envolée,

    Repos de l'après.

     

     

    Lenaïg

     



    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 7 Juillet 2011 à 08:05
    Monelle

    L'été et les vacances nous font rêver... profitons-en !

    Bonne journée à toi - bisous

    2
    Jeudi 7 Juillet 2011 à 08:25
    Lyly

    Bonjour LenaÏg

    Voilà un été, saison très attendue, qui ne tient pas toujours ses promesses,

    hélas !

    Bravo pour cet été joliment décliné

    Très belle journée, bises, Lyly

    3
    Jeudi 7 Juillet 2011 à 08:46
    jill-bill.over-blog.

    Bonjour Lenaïg, ah les caprices de la météo !!!  Heureusement en été le temps pas trop mauvais bougre sait changer vite son fusil d'épaule... Du gris au bleu pour un bain de mer iodé... Merci à toi... Bel été je te redis !!! Bisous  jill

    4
    Dan
    Jeudi 7 Juillet 2011 à 08:47
    Dan

    Toutes les vacances sont là, les baignades, les marées, le soleil , l'ambre solaire et un peu de pluie. Merci Bises Dan

    5
    Jeudi 7 Juillet 2011 à 10:49
    Mireille

    Voilà un été superbement décliné! J'aime aussi particulièrement la "jouvence iodée", j'ai l'impression de renaître lorsque je me baigne au petit matin avant les grosses chaleurs. Bisous. Mireille

    6
    Jeudi 7 Juillet 2011 à 14:01
    Anne Le Sonneur

    Entre le ciré et le maillot mais toujours les pieds dans l'eau ! Merci pour ce poème, Lenaïg,  qui dit tellement les étés d'aujourd'hui... J'espère que nous ne paierons pas trop ce mois de juin estival avant l'heure et que le soleil se dira un peu. Passe un belle journée. Anne

    7
    Jeudi 7 Juillet 2011 à 14:26
    Jacqueline

    Haïhus d'été

    Parapluies entr'ouverts

    Vol de Vanessa

     

    Bonne journée

    Jacqueline

    8
    Jeudi 7 Juillet 2011 à 15:07
    catiechris

    une éclaircie : vite je vais me baigner, un peu salée et pas chauffée;

    9
    Mona de plumes au v
    Vendredi 6 Juillet 2012 à 08:42
    Mona  de plumes au v

    J'aime "jouvence iodée" Exactement ce que je ressens dans l'eau! Toute la joie, l'insouciance de mon enfance qui refait surface. Comme toi sûrement! A quand le prochain bain de mer? Tu es toujours inspirée pour écrire et c'est génial! Moi je suis à sec. Pour le moment...  ça reviendra peut-être!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :