• Debby Goudy - Marie-Louve

    humour2.gif

     

     

     

    Debby Goudy prend les grands moyens

     

    Jeune sexagénaire, Debby Goudy se mourait de connaître l’amour avant que mort ne vienne. Le nouveau curé John Deuf de l’église Des Vierges et Martyres lui plaisait à la faire damner aux enfers. Elle se confessait à chaque jour juste pour sentir sa présence et son odeur derrière la moustiquaire du confessionnal. Mais ce dernier demeurait dans sa coquille en tournant son regard vers le ciel et lui marmonnait toujours la même rengaine : Récitez dix fois «  Les invocations au Saint- Esprit ».

     

    Ce remède n’avait aucun effet. Son idée fixe la hantait toujours : faire l’amour à son prochain avant de mourir. En sortant du confessionnal, elle aperçut les croque-morts portant le cercueil de la défunte épouse du notaire Jules Uffet. Euréka !

     

    Au pas de course, elle se précipita à la bibliothèque municipale. Là, elle prit soin de sélectionner trois œuvres incontournables pour réviser ses matières de bases. Son but : faire bon effet devant le nouveau veuf, Jules Uffet.  Elle en ressortit avec le Manuel de l’histoire du monde, celui de l’Histoire de la Littérature et celui de l’Histoire de l’art. 

     

    De retour dans son appartement, elle se voyait déjà, altière,  marchant dans sa robe blanche là où le cercueil venait de quitter la grande allée de l’église. Elle chassa cette pensée et se mit  à l’étude de ces Histoires à connaître pour arriver à sa fin : séduire le notaire par l’esprit pour finir dans son lit.

     

    Après un mois d’étude intensive, Debby prit un rendez-vous avec le notaire sous prétexte de faire son testament.  

     

    Quand vint le moment tant espéré, elle se présenta devant le notaire Jules Uffet. Sans tarder, elle déballa son arsenal de savoirs à tout vent comme un moulin à vent.

     

    -          Quel plaisir Monsieur de l’Uffet que d’être reçue par vous. Bien sûr que j’accepte une tasse de thé. C’est du ming chinois ? Ces Chinois !  Ils ont l’art du thé. Quel dommage qu’ils ne savent compter que sur leurs boules. Ils doivent assurément ignorer que Galilée a donné sa vie pour que la Terre continue de nous tourner sur la tête. Vous aimez la littérature ? Les pauvres sans culottes de la France, ils en ont beaucoup de chance. Sans Victor Hugo et sa grande publicité, ils seraient encore des misérables. Ma préférence va à Baudelaire et ses fleurs du mâle. Que pensez-vous de Marius Pagnol qui écrivait en parlant avec son accent ? Il ne faut pas oublier la science moderne qui nous a libérés du papier russe encombrant. Sans Gutenberg, les livres de poche ne meubleraient pas nos bibliothèques et nous en serions encore aux rouleaux impériaux. Je suis folle de géographie et des voyages. Quand j’ai visité la Normandie, je fus surprise de la voir bordée par les plages bretonnes et par toutes ses rivières qui coulent dans le sens de l’eau. J’ai pu constater que la Normandie est une montagne en forme de plaines vallonnées propices aux vaches, à ses habitants et à l’élevage de différentes fromageries…

     

    Nerveuse, Debby demeurait concentrée sur son objectif : étaler sa culture pour séduire l’esprit du notaire. Elle parlait, défilait son discours appris par cœur et par amour avant d’en mourir. Elle reprit son souffle et sa bourse devant une chaise vide. Le notaire Jules Uffet avait quitté les lieux sans qu’elle ne sache à quel moment.

     

    Pauvre Debby Goudy !

     

    Marie Louve

    Texte et choix d'illustration

     

     

     



    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 4 Mars 2012 à 06:57
    Lenaïg Boudig

    Bonjour Marie-Louve, ah pauvre Debby, je la trouve si touchante et si drôle sans avoir envie de me moquer d'elle ! Elle a appris plein de choses par coeur, soit ! mais sa manière de ressortir ces choses ensuite n'appartient qu'à elle. Le notaire n'a rien compris au charme de Debby, je suis sûre qu'un autre y sera sensible !

    Bravo pour ce portrait fascinant, bon dimanche, bizzzzz !

    2
    Dimanche 4 Mars 2012 à 08:49
    jill-bill.over-blog.

    Bonjoru Marie-Louve.... Ben oui ben oui, sa façon de retenir les livres lus a fait fuir l'objet de son désir... Trop con-centrée ! lol... Bon dim mesdames ! Merci... Bizzzzzzzzzzz

    3
    Dimanche 4 Mars 2012 à 10:42
    mansfield

    Debby Goudy est séductrice en diable et je la crois capable de séduire le monde entier, tu lui as ouvert la voie!

    4
    Dimanche 4 Mars 2012 à 12:27
    jill-bill.over-blog.

    Je te rassure elle a fait un bel effort pour le séduire.... Pauvre notaire vais-je dire !   Bizzz

    5
    Dimanche 4 Mars 2012 à 14:28
    mamazerty

    et bien c'est triste, non?

    euh j'espère que je ne ressemblerai pas à cette image dans 5 ans!!!!

    bonne fin de journée

    6
    Dimanche 4 Mars 2012 à 15:36
    Marie-Louve

    J'arrive, j'arrive avec mon café du matin, une pleine soupière, servez-vous !

    Qui sait ? Debby n'a possiblement rien perdu. La défunte du notaire serait'elle morte d'ennui auprès de son concentré sur les mesures et dispositions à prendre au pied de la lettre ?  Hi,hi,hi..

    Je l'aime bien cette Debby qui ose tout pour être aimée. Elle ressemble à: " je me ferais teindre en blonde si tu me le demandais ... " Elle attend juste que quelqu'un lui demande quoi faire.

    Bisous et bon dimanche !

     

    7
    Dimanche 4 Mars 2012 à 15:37
    Marie-Louve

    Coucou jill-bill. Merci de ta lecture et heureux dimanche. Bises.

    8
    Dimanche 4 Mars 2012 à 15:44
    Marie-Louve

     Bon dimanche mansfield ! Merci de votre lecture. Aucun doute, avec patience, Debby trouvera chaussure à son pied. :-)))

    9
    Dimanche 4 Mars 2012 à 15:49
    Marie-Louve

    Bon dimanche mamazerty ! Aucune inquiétude quant à toute ressemblance possible. Il n'y a qu'une seule Debby Goudy et j'ose imaginer qu'un coiffeur lui fera une belle tête. :-))  Bises et merci de votre appréciation.

    10
    Dimanche 4 Mars 2012 à 15:53
    Marie-Louve

    Bon dimanche Léna ! Et mes meilleurs voeux de bonheur à ton frère en ce jour unique pour lui. Tchin, tchin en bulles pour lui !

     

    Merci à toi, cette mise en page est un beau cadeau du jour. Bisous à vous tous.

    11
    Dimanche 4 Mars 2012 à 18:49
    M'amzelle Jeanne

    Jules Uffet n'est guère élégant devant une dame.....

    .pour un notaire,.. c'est très discourtois, je n'irai pas lui demander conseil !

    Belle soirée !

    Jeanne

    12
    Dimanche 4 Mars 2012 à 21:05
    Marie-Louve

    Hi,hi DI, je vois bien Cunégonde dans ce costume. Hi,hi Tu te souviens de son kimono rouge avec ses pantoufles à pompons? Ha ha ha.. Bisous et bon dimanche.

     

    13
    Dimanche 4 Mars 2012 à 21:06
    Marie-Louve

    Vous avez grandement raison mamzelle Jeanne. Ce notaire est un malappris. Debby Goudy sera mieux appréciée par un bon coiffeur. Bon dimanche  !

    14
    Dimanche 4 Mars 2012 à 21:37
    Lenaïg Boudig

    Debby Goudy ... D Bigoudis* ! Hi hi hi, mais oui ! Marie-Louve, c'est sûr, la prochaine fois elle tâchera de séduire un coiffeur !

     

    * Mon secret de polichinelle avec Di !

     

    15
    Lundi 5 Mars 2012 à 05:02
    Marie-Louve

     Hi, hi. Bonne nuit Léna. à demain. J'ai planché chez Daisy. Offre d,emploi. :-))

    16
    DI le
    Vendredi 6 Juillet 2012 à 08:36
    DI															le

    J'eue l'Eusse fait. Hihi. Pauvre D. Bigoudis. Elle me fait penser à Cunégonde sans Paul Poulet. Hihi. J'en pleure de rire.

    17
    Tonton Ric
    Vendredi 6 Juillet 2012 à 08:36
    Tonton Ric

    Bonsoir Marie-Louve. 

    Je suis en train de faire le tour de notre maison, et je me suis rendu directement dans ta pièce... Jusque là, j'ai ri, et surtout imaginé la pauvre Debby Goudy devant son notaire... Je comprends aisément le départ du "jeune" veuf, mais aussi trouve dommage que Dame Daisy ne puisse pas enfin trouver son amour... 

    Peut-être cela viendra-t-il un jour ? Souhaitons-lui de tout coeur.

    Bises, et roses étoilées, ma Grande Soeur.

    Et encore merci pour ton invitation à venir "jouer" ici... 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :