• Jeu de Pierre de Carambaole : mots imposés sur le thème de la St Valentin - Ma participation

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Isabelle :
    Ma pendaison de crémaillère

    prend tournure pas ordinaire.
    Que fabrique cet invité,
    enfermé aux commodités ?

    Le voisin au petit coin :
    Je fonds devant tant de douceur
    et je suis frappé de stupeur.
    Elle a l'air seule dans la vie,
    je l'invite dès ma sortie.

    Isabelle :
    Nouveau voisin, foi de Vergeoise*,
    trame-t-il attaque sournoise ?
    Il avait l'air sympa, gentil,
    tout le monde est parti sauf lui.

    Le voisin au petit coin :
    La St Valentin c'est demain,
    nous irons au restau plus loin.
    La neige sera ma complice,
    je lui prêterai ma pelisse ...

    Isabelle :
    Un dispositif je cogite
    et qu'il sorte d'ici très vite ...
    Je me plante sur le côté,
    menaçante, balai levé !

    Le voisin au petit coin :
    Comment puis-je gagner son coeur,
    quel exploit fera son bonheur ?
    Combattre le mal par le glaive,

    façonner une oeuvre de glaise ?

    Isabelle :
    Avant, prenons voix innocente
    et voyons comme il se présente.
    Je ne taperai pas trop fort,
    pas question de causer sa mort.

    Le voisin au petit coin :
    Troquer mes velours contre un jean,
    me mettre enfin à la cuisine ?
    Je dois être meilleur que tous,
    il me la faut, que je l'épouse !
    Oser, avant de la quitter.
    Ce soir, je dois me décider,
    ses yeux me font perdre la tête,
    rater l'occasion, c'est trop bête.

    Isabelle :
    Monsieur mon voisin, tout va bien,
    pas de malaise au petit coin ?
    Pardonnez-moi si je dérange,
    mais votre silence est étrange !

    Le voisin au petit coin :
    Hein ? Oups ! Pardon mademoiselle,
    je veux dire chère Isabelle,
    j'étais à moitié endormi,
    perdu dans mes rêve jolis.
    J'arrive ... Oh non, je vous en prie,
    ce balai menace ma vie !
    Je suis horriblement confus,
    cela ne se produira plus.
    Je vous aide pour la vaisselle ?
    Vous dites oui ? La vie est belle !

    Lenaïg
    qui a pris beaucoup de plaisir à composer une petite scène, merci beaucoup, Pierre !

    * Vergeoise ici détourné de son sens, une ville où habiteraient des Vergeois et des Vergeoises serait purement imaginaire.

    Illustration : joli coeur alsacien pour porte des toilettes,
    http://www.deco-alsace-obernai.fr/articles-en-bois/198-plaque-de-porte-bois-toilettes-imprime-facon-peinture-polychrome.html


    11 commentaires
  •  

    Le rouge d'un jour ...

    Surplombant la rade

    -weekend d'escapade

    au temps du retour-,

    p'tit sac à la gare,

    qui attend peinard,

    que le car démarre,

    faute à l'avatar* !

    Dimanche 27 janvier 2012

    Brest

    * L'avatar : éboulements sur les voies SNCF à Morlaix, SNCF chamboulée, TGV en rade ! Mais bravo à la rapidité d'organisation de la seuneuceufeu, des cars ont organisé la liaison entre Brest et Guingamp et en ce qui me concerne, je n'ai ressenti aucun inconvénient, même pas une très grande perte de temps.

     

    Oh, quel gros lapin,

    qu'est mignon tout plein !

    Vendredi, soirée

    fort bien commencée !

    C'était dans Paris,

    marche dans la nuit,

    partis en goguette,

    pour faire la fête !

    Vendredi 1er février 2013,

    Paris XVIIe

     Lenaïg

     

     


    17 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires